Payer pour avoir le droit de feuilleter des livres en librairie

HarperCollins-LogoFaire payer les clients des librairies pour qu’ils soient autorisés à feuilleter des livres dans le magasin… Voici une idée novatrice, plutôt intelligente et bien pensée… Elle est issue d’une pointure du monde de l’édition et me paraît absolument fantastique… ou pas !

C’est la PDG de la maison d’édition américaine HarperCollins, Victoria Barnsley qui a eu cette « idée qu’elle est brillante », dans le but d’attirer de nouveau les lecteurs dans les… librairie, afin d’enrayer la chute du nombre de ventes de livres papier. Il va sans dire qu’il s’agit là de l’idée du siècle, et qu’elle rivalise tout particulièrement avec les délires de Pascal Nègre, PDF d’Universal Musique France. A croire qu’entre PDG de la « culture », la mode actuelle est à celui ou celle qui sortira la plus grosse.

Sérieusement, comment vouloir attirer des gens dans les librairies en les obligeant à payer dès l’entrée de la boutique, pour qu’ils puissent être autorisés seulement à feuilleter des livres ? C’est aujourd’hui officiel… les cons ça ose tout, et c’est à ça qu’on les reconnaît.
Dans la même veine, je propose de faire payer un loyer à tous les sans abris. Ben oui, puisqu’ils dorment la rue, ils empiètent sur l’espace publique. Pourquoi pas aussi, faire payer à chaque individu l’oxygène qu’il consomme au cours de sa vie. Cela serait peut-être une solution au problème de la pollution de l’air.

En outre, il existe bien d’autres solutions afin de redynamiser les librairies. Comme je l’ai déjà évoqué la semaine dernière, ce qu’il faut c’est changer l’image de la librairie auprès de la population. Créer de vrais coins thématiques, y introduire les eBooks, réduire les stocks et fonctionner un peu plus à flux tendus…
Même si toutes ces propositions ne sont pas forcément parfaites où adéquats, elles restent tout de même plus réalistes que cette idée de la la « Dame » dont il est question ci-dessus. Une librairie n’est pas un magasin comme un autre, et c’est là dessus qu’il faut appuyer à mon sens, pour avoir une chance de redresser la barre de fréquentation.

Article diffusé sous licence Creative Commons BY-NC-ND

source : Actualitte.com

Avec mots-clefs , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *